Café Théo le 16 novembre à 19h30…

Un sujet extrêmement détaillé pour le prochain café théo…

Dans la Bible nous voyons deux serviteurs de Dieu confesser les péchés de leurs pères Néhémie 1 : 6 et Esdras 9 : 7

A la lumière de Lévitique 26 : 29 à 42 nous constatons que nous payons les conséquences de nos iniquités mais aussi des iniquités de nos pères, si nous les confessons aujourd’hui Dieu ne nous restaurera-t-il pas et ne nous donnera-t-il pas les héritages désolés perdus à cause du péché dont parle Esaïe 49 : 8 ?
Sous quelles formes se manifestent les iniquités générationnelles dans notre vie, dans notre famille, dans notre église, dans notre nation ?
Le vieil homme a été crucifié avec Jésus, il y a 2 000 ans mais pour que cela devienne réel dans nos vies comment devons-nous mettre à mort le vieil homme en pratique aujourd’hui dans tous les domaines de notre vie et rompre avec le passé qui nous empêche de recevoir les bénédictions de Dieu ?
Peut-il y avoir une transmission générationnelle d’une onction spirituelle à l’exemple d’Elie envers Elisée de nos jours ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :